Vous êtes ici : Accueil / Références / Une solution de messagerie open source pour la DGCP

Une solution de messagerie open source pour la DGCP

La Direction Générale de Comptabilité publique (DGCP) du ministère des Finances a choisi IBM et Pilot Systems pour déployer et administrer sa solution de messagerie Open Source.
Une solution de messagerie open source pour la DGCP
Une solution de messagerie open source pour la DGCP

La DGCP est une administration qui dépend du Ministère du Budget et regroupe 58 000 agents. Elle a retenu IBM pour l’élaboration et la mise en œuvre d'une solution de messagerie basée sur des logiciels Open Source. La solution précédente était en fin de support et il était nécessaire pour la DGCP de disposer de boîtes aux lettres fonctionnelles, accessibles simultanément par plusieurs utilisateurs et d’une infrastructure hautement disponible sur deux sites distants.

Ses demandes étaient de :

  • rester compatible avec le service d'annuaire LDAP en place ;
  • créer 70 000 boîtes aux lettres avec une extension facile à mettre œuvre ;
  • offrir une capacité double de stockage par utilisateur et augmenter au moins dans les mêmes proportions la capacité de traitement en volume ;
  • bénéficier d’un outil de gestion des comptes.

IBM a fait appel à Pilot Systems qui a réalisé les tests de montée en charge ayant conduit au choix d'implémenter Postfix sous AIX ainsi que l'interface d'administration (création des utilisateurs, purge des boîtes aux lettres, etc.).

Pourquoi avoir choisi une solution libre ?

La solution retenue a su répondre à 3 objectifs :

  • métier : mise en place des boîtes aux lettres fonctionnelles ;  

  • technique : conservation du schéma d'annuaire  actuel, doublement  des performances, haute disponibilité de la solution, grande extensibilité ;  

  • économique : budget maîtrisé indépendant du nombre d'utilisateurs.  

“L’architecture particulière retenue associée aux briques Open Source utilisées a permis de répondre aux exigences fortes du projet, à ses contraintes économiques comme aux choix stratégiques de la DGCP. Le mélange de briques Open Source et de briques propriétaires montre l’interopérabilité de ces deux approches.”
Fabrice   de   Meeûs,   Client   Information Technology Architect du compte MINEFI, IBM secteur public.

Cette architecture utilise l’annuaire d’entreprise OpenLDAP et contient notamment :

  • plusieurs frontaux "blades" sous GNU/Linux Debian pour supporter Postfix, ClamAV, Amavis et McAffee ;  

  • un seul serveur de boîtes aux lettres Cyrus sous AIX ;  

  • une solution de gestion des comptes en PHP;

  • une solution de supervision sous Nagios et Patrol de BMC.

Quelques chiffres : 70 000 boîtes aux lettres

Newsletter