Vous êtes ici : Accueil / Actu / Intranet du Ministère de l'Intérieur déployé en Zope

Actus Pilot Systems

Intranet du Ministère de l'Intérieur déployé en Zope

Publié le 16/07/2004
Emmanuel Marcovitch, chargé de mission NTIC au ministère de l'Intérieur, met en place une solution qui s'inscrit dans la continuité des projets open source Zope opérés depuis 2001

Extraits de l'article de 01 Net :

Le choix du libre est stratégique. Il aurait pu être reconsidéré si nous n'avions pas trouvé dans ce domaine une solution qui réponde à nos besoins » , souligne Emmanuel Marcovitch, chargé de mission NTIC au ministère de l'Intérieur. En l'occurrence, des outils collaboratifs devant contribuer à l'amélioration des processus de travail de l'Administration. Et cela dans le cadre de la refonte des intranets du ministère de l'Intérieur.

« Plusieurs de nos directions ont exprimé un besoin concomitant, explique Emmanuel Marcovitch. La direction générale des collectivités locales avait mené la réflexion pour, dans un premier temps, améliorer la gestion de l'ensemble de son courrier et des questionnaires parlementaires. Ce besoin, nous l'avons requalifié, et nous nous sommes engagés à fournir sur intranet l'outil adapté. » Dans le sillage de la Défense et de la Culture.

Le choix d'une architecture reposant sur des logiciels libres est essentiellement lié à la problématique de déploiement du ministère : les développements menés pour une direction doivent pouvoir servir aux autres. « Et à moindre coût, insiste Emmanuel Marcovitch. Car cela concerne près de quatre-vingt-dix mille utilisateurs potentiels au ministère. » En 2001, Zope, la plate-forme collaborative de développement Web open source, avait été retenue pour le remaniement du site Internet.

.../...

La chasse au gaspillage, annoncée le mercredi 26 mai sur France Inter par Jean-Pierre Raffarin, semble donc bien amorcée. « Entre, d'une part, le téléphone interadministrations et, d'autre part, l'utilisation des logiciels libres, il y a plus de 100 millions d'euros à économiser » , estimait le Premier ministre. Des économies auxquelles le ministère de l'Intérieur participe clairement, puisque, aux projets fondés sur Zope, s'ajoute une large utilisation d'Open Office.

Newsletter