Vous êtes ici : Accueil / Actu / Premiers États Généraux de l’Open Source

Actus Community

Premiers États Généraux de l’Open Source

Publié le 30/01/2013
La France est aujourd’hui un des leaders dans le domaine de l’Open Source, mais que faut-il mettre en place pour qu’elle puisse garder ce rôle ? Pour répondre à cette question, Syntec Numérique a lancé les premiers États Généraux de l’Open Source.

“Mettre en place une concertation la plus large possible afin de recueillir les contributions de tous les acteurs de l'éco-système dans le but d'aboutir à des propositions concrètes en faveur de la consolidation de la filière Open Source en France.” Voici l’objectif que se sont donnés les États Généraux de l’Open Source qui se sont réunis, le 21 janvier, sous le haut patronage de Madame Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l'innovation et à l'économie numérique. 

Ces États généraux s'appuient sur 3 volets qui se dérouleront entre janvier et septembre 2013 :

  • une journée de lancement le 21 janvier 2013 pour poser les grandes problématiques ;

  • des ateliers thématiques et participatifs entre le mois de février et le mois de juin 2013 ;

  • une convention nationale de synthèse des ateliers débouchant sur des propositions d'actions en septembre 2013 ;

La première journée a été l’occasion de faire un état des lieux.

L’Open Source, créateur d’emplois, facteur de productivité et de compétitivité pour les entreprises, reste malgré tout fragile du fait de la petite taille de la plus grande partie de ses acteurs spécialisés. Dans ce sens, Syntec Numérique conclut : “Nous devons donc encourager l’émergence de grandes entreprises dans le secteur du logiciel open source. La croissance soutenue du marché est l’occasion, pour les entreprises françaises, de devenir de véritables acteurs internationaux de référence.”

De cette première journée, il en est aussi ressorti que le maintien de la croissance soutenue du marché de l’Open Source devra passer par la multiplication des acteurs de références, mais aussi par le raffermissement de la structure de l'écosystème de l’Open Source, et selon Syntec “un travail important reste à faire pour consolider la filière”.

Avec plus de 250 participants, 6 400 connexions en direct, et une trentaine d’intervenants de l’écosystème français et international, les EGOS (États Généraux de l’Open Source) ont été un succès.


 

Plus d'informations :

Syntec Numérique : http://www.syntec-numerique.fr/

Etats Généraux de l’Open Source : http://www.etatsgenerauxdelopensource.org/

 

Newsletter