Vous êtes ici : Accueil / Actu / Bien choisir son Cloud broker en 10 points

Actus Cloud

Bien choisir son Cloud broker en 10 points

Publié le 25/04/2015
Le Cloud est devenu une telle jungle qu’il est hasardeux de s’y promener sans Cloud broker : on risque de passer à côté des bénéfices et de tomber dans des pièges très bien cachés. Voici 10 points qui peuvent identifier un Cloud broker à la hauteur de vos attentes.
Bien choisir son Cloud broker en 10 points

Bien choisir son Cloud broker

Cloud broker, métier comparable à celui d’un expert-comptable

Le Cloud broker peut être défini comme un intermédiaire entre l’acheteur d’un service Cloud et les vendeurs dudit service [1]. Le broker connaît les processus, les besoins de ressources informatiques, le budget et les exigences sur la gestion de données de l’entreprise. Il recherche les services disponibles chez les différents vendeurs et recommande des fournisseurs Cloud avec les informations sur l’utilisation du service.

La mission peut se poursuivre au-delà de la recommandation par 1) la négociation, 2) la fourniture d’un catalogue de services masquant les diverses provenances et 3) la création par le Cloud broker des services complémentaires aux catalogues existants des fournisseurs Cloud.

Le métier étant nouveau, le choix peut être délicat. Nous vous soumettons une méthode : choisissez votre Cloud broker comme vous l’avez fait pour votre expert-comptable.

5 points pour choisir son Cloud broker comme on choisirait son expert-comptable

Une des premières questions pour un entrepreneur démarrant son entreprise concerne la comptabilité. L’économie est tentante mais il est conseillé de faire appel à un expert-comptable. Cela peut être la même chose pour un Cloud broker.

Nous nous sommes inspirés d’une fiche pratique [2] pour inviter l’entreprise à :

  1. Auto-évaluer ses besoins.
    C’est une étape primordiale, car elle déterminera le type de Cloud broker que vous allez mandater : son niveau et domaine d’expertise, son expérience, son parcours. Les discussions publiques sur le Cloud tournent beaucoup autour de la technologie, en oubliant des pans essentiels tels que la sécurité, la réglementation, le droit.
    Voulez-vous un Cloud broker qui couvre tout ce spectre ou bien simplement un expert dans un domaine spécifique ?

  2. Voir un nouveau partenaire.
    La confiance sera la base de tous vos échanges. En théorie, vous pouvez vous faire recommander par un confrère ou vous adresser à un organisme de référencement. En pratique, il est plus facile de trouver ainsi un expert-comptable qu’un Cloud broker. Les choses avancent comme en témoigne une récente initiative sur la sécurité [3]. En attendant, vous pouvez tester votre Cloud broker sur un périmètre restreint puis l’élargir progressivement.

  3. Préférer un “petit” Cloud broker.
    Il s’agit ici de la taille de l’entreprise choisie. Les sites des ESN les plus réputées parlent de Cloud broker. Par contre, ils n’apparaissent pas en première page avec un moteur de recherche tel que Google. La présence en première page de Google est une indication de la valeur du contenu. Le “petit” Cloud broker a tout intérêt à jouer la neutralité et mettre vos intérêts avant les siens. L’ESN bien établie est confrontée à des conflits d’intérêt tels que des primes d’apporteur d’affaires ou des affinités de longue date avec un grand éditeur de logiciels dans le datacenter.

  4. Comparer les prix.
    Il s’agit de privilégier les fournisseurs Cloud qui assurent une transparence sur les prix. C’est le cas pour Orange Le Cloud Pro [4] et pour SFR Cloud Business Store [5]. Un fournisseur Cloud peut vous convaincre des bonnes raisons qu’il a de ne pas afficher ses prix. Nous comprenons mais incitons à la méfiance vis-à-vis des fournisseurs Cloud qui ne partagent pas leur configurateur de prix. C’est la porte ouverte à des coûts cachés.

  5. Essayer.
    C’est au pied du mur qu’on voit le maçon. Voyons l’expert à l’oeuvre ; c’est à lui de gagner progressivement votre confiance. L’expert-comptable ou le Cloud broker doit 1) vous faciliter la gestion de votre entreprise, 2) respecter les délais et 3) faire preuve d’adaptabilité. Cela ne sert à rien de blinder outrageusement un contrat, de demander une longue liste de référence, etc. En effet, les performances passées ne préfigurent en rien celles du futur.

5 points pour choisir son Cloud broker comme partenaire d’innovation

Les 5 caractéristiques de l’innovation identifiées par Everett Rogers [6] doivent être relayés au Cloud broker qui saura :

  1. Apporter un plus à votre produit.
    Avec l’avantage relatif, vous gardez vos clients et attirez ceux qui recherchent l’innovation. Imaginons que votre application aide les infirmières dans leurs tournées quotidiennes. Le Cloud broker connaisseur de l’application et le rythme infernale des tournées, proposera une solution de Cloud storage capable de faire des transferts sécurisés de données par petits bouts de fichiers et une consolidation en fin de journée. L’infirmière gagnera du temps en fin de tournée.

  2. Garder le niveau de compatibilité.
    Le Cloud broker sait que les clients aiment rester dans leur sphère d’appartenance. Vos clients peuvent être majoritairement des baby- boomers [7] réticents à Instagram. Ils ne doivent pas être au courant de la migration vers le Cloud. Imaginons que votre application tourne habituellement sur des serveurs hébergés physiquement chez vous. Le Cloud broker veillera à la transparence du transfert dans le Cloud.

  3. Masquer la complexité.
    Une source d’optimisation des coûts est le paiement à l’usage. Pour autant, le Cloud broker sait éviter le besoin d’une formation à l’ensemble des parties prenantes. Les tâches de démarrage, d’arrêt, de sauvegarde, de changement de version et de redémarrage sur détection de charge doivent être des opérations automatisées, qui peuvent être déclenchés sans connaissance informatique préalable ni risque d’erreur.

  4. Proposer des solutions à l’essai.
    Un essai vaut mieux que de longs discours. Le Cloud broker sait définir un cadre pour convaincre les plus réticents au Cloud et créer un consensus dans votre entreprise.

  5. Rassurer pour la suite dans le Cloud.
    Le Cloud broker veille à ce que le coût réel soit bien aligné avec les estimations, que les bénéfices soient bien au rendez-vous et que l’impact social soit conforme à ce qui a été annoncé. Le Cloud broker espère une relation de longue durée au-delà d’une opération commerciale one-shot.

Démarrez maintenant votre projet Cloud

A vous de juger si l’offre chez Pilot Systems est à la hauteur des 10 points d’excellence du Cloud broker.

L’étape suivante est un workshop. L’offre s’adresse aux entreprises qui ont du gérer des priorités et délaisser le Cloud jusqu’à présent. Il ne faut plus tarder, car la France vient de franchir un palier [8], alors qu’elle est en attente depuis 2010 [9].

L’offre est organisée pour optimiser temps et investissement : vos enjeux sont au centre de la réflexion, vous choisirez parmi les solutions concrètes celle qui vous parait la plus adaptée, vous déciderez du mode d’exécution, du calendrier et des échéances pour des bénéfices tangibles.

Références :

[1] “A cloud broker is a third-party individual or business that acts as an intermediary between the purchaser of a cloud computing service and the sellers of that service.”
http://searchcloudprovider.techtarget.com/definition/cloud-broker

[2] Bien choisir son expert-comptable en 5 points
http://www.petite-entreprise.net/P-425-84-G1-bien-choisir-son-expert-comptable-en-5-points.html


[3] Cloud Confidence : une certification de sécurité des clouds européens est née
http://www.journaldunet.com/solutions/cloud-computing/cloud-confidence-1114.shtml

[4] Le Cloud pro
http://lecloudpro.orange.fr/

[5] Cloud Business Store
https://store.saas.sfrbusinessteam.fr/

[6] Everett Rogers est un sociologue et statisticien américain célèbre pour sa théorie de la diffusion des innovations.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Everett_Rogers 

[7] Baby-boomers et génération Y, mêmes valeurs et même combat
http://www.alternatives-economiques.fr/baby-boomers-et-generation-y--memes-valeurs-et-meme-combat-_fr_art_634_43702.html

[8] L’adoption du Cloud en France franchit un palier, par C. Auffray, 10 décembre 2014
http://www.zdnet.fr/actualites/l-adoption-du-cloud-en-france-franchit-un-palier-39811109.htm

[9] Résultat d’étude McKinsey cité dans l’édito d’Alliancy Numérique & Business de Novembre 2014, par C. Moal.

L'auteur
Chuyen Huynh Chuyen Huynh

Avec 8 ans de pratique Cloud et des projets réussis dans les grands comptes, Chuyen construit avec Pilot Systems une offre Cloud broker pour que les PME franchissent plus vite le pas vers le Cloud.

Auparavant, il était architecte d'entreprise chez IBM, responsable Offre Virtualisation chez Devoteam, avant-vente logiciel d'automatisation chez HP et spécialiste Cloud chez Cisco.

Ingénieur des Mines d'Alés de 1986. MBA de l'Université d'Austin au Texas de 2003.

07 52 67 66 67
cloud-broker@pilot-systems.net

Newsletter