Vous êtes ici : Accueil / Actu / Entreprise 2.0 et applications collaboratives, retour de conférence

Actus Pilot Systems

Entreprise 2.0 et applications collaboratives, retour de conférence

Publié le 13/10/2009
David Sapiro (Pilot Systems) est intervenu lors de la conférence "Entreprise 2.0 et applications collaboratives" dans le cadre du salon ERP 2009. Retour sur une conférence au coeur des problématiques de l'entreprise d'aujourd'hui.

L'entreprise 2.0

Ce terme en vogue dans le web actuel mérite une attention particulière. Le web évolue, cela ne fait aucun doute. Alors qu'il était en mode agrégation il y a encore peu avec les blogs, les wikis ou encore le RSS, le web change progressivement avec l'apparition des réseaux sociaux d'entreprise qui deviennent alors un lieu d'assemblage. On ne peut dissocier ce vocable d'entreprise 2.0 du Cloud Computing, car il faudra porter les applications .NET, Java ou Python (avec AppEngine par exemple) pour les transformer en mode Cloud. Un vrai challenge pour le déploiement du web 2.0 dans l'entreprise.

Le réseau social

Point essentiel de l'entreprise 2.0, il rassemble des individus reliés par des liens (friends, groupes) qui forment ainsi le Social Graph. Ces individus présentent des activités (Activity Stream) qui sont centralisées et mutualisées par l'intermédiaire du réseau social. Et cela va au delà du monde de l'entreprise, dans le marketing politique par exemple.

L'exemple de Barack Obama

Le site http://my.barackobama.com s'inscrit parfaitement dans la notion d'entreprise 2.0 avec une page d'accueil basique et trois points d'accroche essentiels : 

  • Find : mise en avant de la proximité, ce qui se passe près de vous ;

  • Join : rejoindre une organisation locale ;

  • Get trained : apprendre à participer à des actions communautaires.

Le site précise que l'inscription à My.BarackObama.com permet de rejoindre une communauté de personnes qui ont aidé à l'élection du président et qui sont désormais impliquées dans le changement de problèmes profonds (santé, éducation, énergie). Une véritable innovation pour une personnalité politique, a fortiori le président des Etats-Unis désormais prix Nobel de la paix.

L'Open Source et le micro-blogging

L'Open Source et l'entreprise 2.0 donnent naissance à l'Open Entreprise. Il ne s'agit pas dans ce cas de technologie pure ou de code ouvert mais plutôt d'extensions apportées par l'Open Source. L'Open Source est plutôt une source d'inspiration pour l'entreprise 2.0. Exemple avec l'Open Money (voir la conférence de David Sapiro et Gilbert Réveillon sur l'Open Money).

Parallèlement, le micro-blogging explose littéralement, donnant naissance ainsi au terme "infobésité" représenté par la surcharge d'information. Cependant, Twitter qui agit comme un rouleau compresseur, doit être intégré dans l'entreprise 2.0, comme concept ou comme technologie. Son impact serait particulièrement efficace si tous les collaborateurs "twittaient", permettant ainsi de savoir qui fait quoi, où et quand. De l'infobésité, on pourrait ainsi améliorer la consommation d'information et de contenus grâce à des filtres intelligents. Beaucoup de clients Twitter utilisent ce mode de fonctionnement pour filtrer l'information et les producteurs de celle-ci.

Les problèmes d'adoption en France

Les tentatives sont nombreuses, mais on note aujourd'hui encore peu de réussites. Cependant, les mentalités changent laissant ainsi place à un avenir prometteur sur le web en entreprise. L'entreprise 2.0 est basée sur un modèle anglo-saxon autour de la culture du partage, encore difficile à appliquer dans les pays latins. Le terme "entreprise 2.0" serait même déjà presque obsolète, laissant place à l'entreprise agile ? Un article de Vincent Berthelot parle de ces nouvelles appellations : pour en finir avec le vocable de l'entreprise 2.0.

Liens utiles

Aujourd'hui, plusieurs blogs traitent le sujet de l'entreprise 2.0, mais on retiendra essentiellement :

Newsletter