Vous êtes ici : Accueil / Actu / Le clou du Cloud

Actus Cloud

Le clou du Cloud

Publié le 15/01/2015
Quels sont les trois points décisifs pour aller dans le Cloud et quelles sont les retombées possibles ? Voici une analyse pour les dirigeants d’entreprise, qui se veut aussi pragmatique que révolutionnaire, loin des discours technophiles.

Chercher le clou pour comprendre le spectacle

L’expression “le Clou du Spectacle” remonterait à 1878 et désignait une pointe métallique insignifiante au début du spectacle, à ne pas manquer avant la fin du spectacle quand on y suspendra un objet. Le clou de l’exposition est un objet remarquable malgré sa taille, provoquant un attroupement.

Le spectacle du Cloud a commencé outre-manche avec Amazon et RackSpace en 2006. Mais le destin des deux multinationales est bien différente huit ans après. Les spécialistes estiment que le chiffre d’affaires d’Amazon Web Services serait de 3,1 milliards en 2013 et projettent 10 milliards pour 2015 [1]. Autant rester discret pour éviter de faire peur comme Google, dont certains souhaitent le démantèlement [2]. RackSpace a risqué en juillet 2014 de se faire racheter ou de sortir de la cote [3].

Le spectacle continue chez nous avec l’investissement de l’Etat français dans CloudWatt [4] et Numergy au nom du “Cloud souverain” [5]. Les annonces se succèdent pour des offres as a Service : le consommateur du Cloud est invité à faire table rase de la complexité, à déléguer le savoir-faire au fournisseur Cloud et à envisager les choses comme un service. Cela a commencé avec l’Infrastructure as a Service (IaaS) et la proposition selon laquelle les équipements informatiques dans les datacenters se commandent aussi simplement qu’un café dans un bar. Un refrain vient à la tête : ça continue, encore et encore. Mais que faut-il surveiller, quel est le Clou du Cloud ?

Le Cloud gagnant est accroché à un clou à trois points

Choisissez le Cloud et devenez membre de Facteur-X

Aller plus vite, plus fort, changer de forme, changer la météo comme savent faire les X-men dans les films. Le Cloud doit vous permettre d’attirer plus de clients, de partout, à travers tout type d'équipement.

En fait, chaque X-man n'a qu'un super-pouvoir et il est plutôt perçu comme une anomalie de la nature et un danger pour l'humanité. Le Cloud soulève le même dégoût, pour les informaticiens adeptes du contrôle. Mais en équipe, les X-men sauvent le monde, accomplissant l'impossible.

Un exemple est Critéo. Le journal Le Monde le désigne comme la tête de file des pépites du Cloud français [6]. Criteo sait quel message rediriger vers quel internaute, grâce à ses algorithmes mathématiques. Sans le Cloud, cette capacité aurait un impact limité à un cercle d’amis, une communauté ou un territoire. Le Cloud fait partie des super-pouvoirs de Critéo, permettant le déploiement de ce service dans le monde entier et une croissance exponentielle de l’entreprise.

Prenez-en même plusieurs

Les grands comptes sont en train de se libérer de leur système d’information en le migrant doucement et sûrement sur le Cloud. Le dernier exemple en date est Veolia qui va basculer 12.000 personnes dans le Cloud [7].

L’article parle de Cloud au singulier mais il faut imaginer l’ouverture et non un simple changement de propriétaire (le SI de Veolia passe chez Amazon) et un nouveau contrat (de type d’infogérance mais sans pénalité de sortie anticipée).

L’entreprise doit pouvoir changer de Cloud, en toute liberté, en fonction de cycles business, d’offre et de demande, de proximité avec un nouveau marché, etc.

Elle pourrait même avoir plusieurs fournisseurs Cloud simultanément, chacun pour un besoin spécifique, en connaissance de cause :

  • Amazon, Azure ou tout autre Cloud assimilable à une pyramide internationale avec l’intelligence en haut (les fournisseurs) et la main-d’oeuvre en bas (les consommateurs). Ils ont tout prévu pour leur milliers, voire millions de clients. Vous n’aurez pas le choix sur la version système, la base de données, etc. Vous prenez ce qui est décrit dans le catalogue.

    C’est pratique pour démarrer un produit sans se poser de question technique, toucher un nouveau territoire lointain, tout replier en cas d’échec.

  • Numergy, Cloudwatt, Ikoula, CIS Valley, Outscale ou tout autre Cloud assimilable à une structure locale, avec un peu de l’esprit du don défini par Marcel Mauss dans ses travaux : donner, recevoir et rendre. Ils vous connaissent personnellement et vous les avez choisi pour une raison particulière, leur expertise Microsoft, leur portail self-service, leur offre sur IBM Power, leur infrastructure conçu pour le High Performance Computing (HPC) ou leur certification dans la Santé (HDS). Ils ne vous forceront pas à prendre la dernière version Windows. Vous pourrez négocier certains termes du contrat. Votre vécu les inspire pour faire évoluer leur catalogue de service. Ils veulent construire une relation durable.

Prenez l’initiative

Les critiques sont parfois contradictoires. La sécurité longtemps désignée comme un frein [8] dans les sondages est présentée en 2015 comme un avantage [9].

Cela vaut aussi pour d’autres sujets tels que l’encryptage des données, la configuration de pare-feux ou la fourniture d’un antivirus. Nous recommandons plutôt d’analyser ce qui est pertinent d’attendre du Cloud et ce que chacun doit apporter en complément.

N’attendez plus le Cloud parfait qui vous apporte tout pour vous décider. Faites du Cloud dating. Nous parlons de dating pour signaler l’importance des données (data) et du lien établi entre les parties prenantes, bien identifiées, prêtes à vivre des moments forts, pouvant être rompus à tout moment. Il y est question de réputation et de réciprocité, un bien meilleur gage de sécurité.

Un groupe d’entreprises a tenté du Cloud dating en Seine-et-Marne. Quelques entreprises ont investi dans un minuscule datacenter qui obéit néanmoins aux règles énoncées ci-dessus [8].

Démarrez maintenant votre projet Cloud

Ces trois points représentent nos convictions construites sur l’observation du spectacle commencé en 2006 :

  • Il y a des entreprises en France, membres de facteur-X, pour lesquelles le Cloud serait un super-pouvoir

  • Ces X-entreprises doivent pouvoir utiliser plusieurs Clouds, chacun pour une utilité différente

  • Ces X-entreprises prennent l’initiative en faisant du Cloud dating

L’étape suivante est un workshop. L’offre s’adresse aux entreprises qui ont du gérer des priorités et délaisser le Cloud jusqu’à présent. Il ne faut plus tarder, car la France vient de franchir un palier [9], alors qu’elle est en attente depuis 2010 [10].

L’offre est organisée pour optimiser temps et investissement : vos enjeux sont au centre de la réflexion, vous choisirez parmi les solutions concrètes celle qui vous parait la plus adaptée, vous déciderez du mode d’exécution, du calendrier et des échéances pour des bénéfices tangibles.

Ensemble, trouvons le clou du Cloud, donnons le facteur-X à votre entreprise.


Références

[1] Estimated revenue of Amazon Web Services from 2012 to 2015 (in billion U.S. dollars) http://www.statista.com/statistics/250520/forecast-of-amazon-web-services-revenue/

[2] Le Parlement européen vote le démantèlement de Google, par J. Garay, 27/11/2014  http://www.generation-nt.com/parlement-europe-demantelement-google-actualite-1909204.html

[3] Rackspace : l'acteur du 'Cloud' bientôt racheté ou sorti de la cote ? par Jean-Noël Legalland, 02/07/2014, Boursier.comhttp://www.boursier.com/actions/actualites/news/rackspace-l-acteur-du-cloud-bientot-rachete-ou-sorti-de-la-cote-585480.html?rss

[4] CloudWatt, Cloud financé par l'Etat et accessible aux PME, par Q. Renard, 02/10/2012 http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-cloudwatt-cloud-finance-par-l-etat-et-accessible-aux-pme-24844.html

[5] Numergy et Cloudwatt : Le Cloud souverain made in France peut-il électriser le marché ? 8 janvier 2013 http://www.infodsi.com/articles/137855/numergy-cloudwatt-cloud-souverain-made-in-france-peut-electriser-marche.html

[6] Criteo, tête de file des pépites du Cloud français, Le monde, C. Pitkowsky et J. Dupont-Calbo, 27/05/13  http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/05/27/criteo-tete-de-file-des-pepites-du-cloud-francais_3418218_3208.html

[7] C'est décidé : Veolia va basculer 12 000 personnes dans le cloud, par A. Crochet-Damais, 01/12/2014

http://www.journaldunet.com/solutions/cloud-computing/veolia-water-technologies-dans-le-cloud-computing.shtml

[8] La sécurité, principal frein au virage du Cloud, par V. Marchive, 3 juillet 2014

http://www.lemagit.fr/actualites/2240223808/La-securite-principal-frein-au-virage-du-Cloud

[9] 5 Reasons Companies Should Utilize the Cloud, par J. Oaks, 2 janvier 2015.

http://www.triplepundit.com/2015/01/companies-utilize-cloud/

[10] Inauguration du projet Nu@ge, https://www.youtube.com/watch?v=C8u5OyIAFXI

[9] L’adoption du Cloud en France franchit un palier, par C. Auffray, 10 décembre 2014

http://www.zdnet.fr/actualites/l-adoption-du-cloud-en-france-franchit-un-palier-39811109.htm

[10] Résultat d’étude McKinsey cité dans l’édito d’Alliancy Numérique & Business de Novembre 2014, par C. Moal.


L'auteur
Chuyen Huynh Chuyen Huynh

Avec 8 ans de pratique Cloud et des projets réussis dans les grands comptes, Chuyen construit avec Pilot Systems une offre Cloud broker pour que les PME franchissent plus vite le pas vers le Cloud.

Auparavant, il était architecte d'entreprise chez IBM, responsable Offre Virtualisation chez Devoteam, avant-vente logiciel d'automatisation chez HP et spécialiste Cloud chez Cisco.

Ingénieur des Mines d'Alés de 1986. MBA de l'Université d'Austin au Texas de 2003.

07 52 67 66 67
cloud-broker@pilot-systems.net

Newsletter